Visiter Dodow

HEALTH OUTSIDE THE BOX by Dodow

Inspiré par le le yoga, l'hypnothérapie et la méditation, le développement de Dodow nous a plongé dans l'étude des méthodes alternatives pour la résolution des problèmes de santé, dont le sujet du sommeil n'était qu'une première étape.

Nous voulons aujourd'hui partager avec vous nos recherches et vous faire découvrir des conseils de santé et de bien-être, simples à mettre en pratique.

Le cannabis pour trouver le sommeil

Il y a trois catégories de personnes en ce monde : celles qui sont passées par une phase Bob Marley au lycée, celles qui se sont faites embarquer par leurs amis dans une phase Bob Marley au lycée, et les autres.

Si vous faites partie d’une des deux premières catégories, vous n’êtes pas en mauvaise compagnie (malgré ce que dirait votre mère si elle savait. Remarquez qu’au vu des statistiques, il est possible qu’elle ait elle aussi ses petits secrets) : 78,9 millions d’Européens disent déjà avoir fumé au moins une fois du cannabis, dont 42% de la population française en 2014.

Pour autant, est-ce 42% de la population française sachant définitivement comment s'endormir vite grâce à ce remède miracle (et complètement illégal) ? Pas sûr. En plus, il y aurait quelques effets secondaires... un petit point avant le joint pour savoir comment bien dormir. :D

D’abord, il faut savoir qu’il y a plusieurs sortes de cannabis qui n’ont pas toutes le même effet. 

  • La variété Sativa
A cause de sa forte teneur en THC, une molécule qui affecte le cerveau, la variété Sativa vous fait... triper. Eh oui, le THC est un psychotrope ! C’est le Sativa que prennent les fumeurs qui veulent une aventure psychédélique.

  • La variété Indica

Par contre, la variété Indica est plus chargée en CBD, une molécule qui vous assomme. En contrant les effets du THC, elle vous met dans un état léthargique, anti-stress et anti-anxiété, où lourdeur et endormissement seraient au rendez-vous, un peu comme si vous êtiez super zen tout le temps.

Sur le court terme, le cannabis serait effectivement plus propice à l’endormissement.

  • S’endormir plus vite

Malgré les nombreux effets néfastes du cannabis (ceux qui liraient cet article dans l’espoir de se sentir validés vont être tristement déçus), il a au moins ce mérite : sur le court terme, il vous endort plus rapidement. A noter cependant que l’étude américaine qui prouve cet effet date de 1973 (pas de nouvelles depuis, à croire que les études sur le cannabis ce n’est pas une priorité)... et que même si les sujets avaient bien dormi, le lendemain ils étaient un peu... défoncés.

  • Réduction de la phase de sommeil paradoxal

Le cannabis coupe court à votre sommeil paradoxal, la phase de votre cycle du sommeil pendant laquelle vous rêvez. A la place, il allonge votre temps de sommeil profond, qui donne l’impression au réveil d’avoir bien dormi d’un sommeil réparateur. On n’est pas très certain de la nocivité de cet effet, mais si vous arrêtez de fumer soudainement, attendez-vous à un revirement avec des rêves psychédéliques hauts en couleurs.

  • Rythme de sommeil décalé

En vous mettant dans un état léthargique quasi-permanent, le cannabis vous donne envie de dormir... n’importe quand. En stimulant la sécrétion de mélatonine, vous êtes tout le temps dans un état second et pouvez avoir du mal à vous réveiller.


  • Un effet qui s’estompe

Si vous croyiez avoir trouvé la solution à votre trouble du sommeil avec le cannabis, c’est peut-être vrai - pendant un certain temps. Mais ne criez pas victoire trop vite : à usages répétés, votre corps s’habitue et le « traitement » perd son efficacité.

  • Problèmes de mémoire

Pertes de mémoires, difficultés de concentration, confusion, forte anxiété... on suspecte même que ça déclenche la schizophrénie chez des cas prédisposés (mais ça mérite d’être mieux vérifié). Remplacer une maladie du sommeil par une maladie psychologique, pas terrible ! 

  • Les effets nocifs du tabac

En plus de ses effets assommants, le cannabis fait du deux en un : il cumule aussi les méfaits du tabac car il contient les mêmes substances cancérigènes, parfois en taux de concentration plus élevés. L’insomnie ou le cancer du poumon, entre les deux votre coeur balance... pas. :/

  • Dépendance et difficultés à retrouver un rythme normal

Pour couronner le tout, si vous habituez votre corps à prendre cette drogue psychotrope, il aura du mal à s’en séparer si vous le laissez à lui-même. Paradoxalement, si le cannabis vous a aidé à vous endormir, sur le long terme il peut créer des problèmes d’insomnie !


Même si le cannabis est déjà autorisé en Espagne ou au Pays-Bas, ce n’est pas le cas partout. Rappelons quand même qu’en France, détenir du cannabis peut aller jusqu’à 1 an de prison et 3 800 euros d’amende...

Et sinon, Dodow c’est garanti en vente libre et sans tendances psychotiques. On vous conseille plutôt de privilégier un bon exercice de respiration, qui vous donnera aussi le sourire ! :)

Sur le même sujet :

Votre régime affecte la qualtié de votre sommeil !

Comment s'endormir vite en évitant les écrans !

Une attitude positive influence votre vie pour le mieux, y compris le sommeil !

Le sport pour vous endormir plus vite, une solution!

Remplacer votre nounours par une personne en chair et en os pour bien dormir!

Le zen ou la voie du sommeil!

Plateforme sommeil

Contenu exclusif pour accompagner les utilisateurs de Dodow

Se connecter
 Comment s'endormir: les secrets du sommeil

Comment s'endormir: les secrets du sommeil

Comprenez comment marche le sommeil pour vous servir de votre corps au maximum de ses capacités et passer des nuits bien reposés



Lire la suite
 Je trouve pas le sommeil

Je trouve pas le sommeil

Pensées plein la tête, Réveils nocturnes, Insomnies chroniques... Nous vous expliquons comment trouver le sommeil sans tourner 2 heures dans votre lit !

Lire la suite
 Pour bien dormir, éviter les écrans

Pour bien dormir, éviter les écrans

Vous avez au moins un écran par chambre - résultat, vous n'arrivez pas à dormir ! On vous explique les effets directs des écrans sur votre cerveau.

Lire la suite