Visiter Dodow

HEALTH OUTSIDE THE BOX by Dodow

Inspiré par le le yoga, l'hypnothérapie et la méditation, le développement de Dodow nous a plongé dans l'étude des méthodes alternatives pour la résolution des problèmes de santé, dont le sujet du sommeil n'était qu'une première étape.

Nous voulons aujourd'hui partager avec vous nos recherches et vous faire découvrir des conseils de santé et de bien-être, simples à mettre en pratique.

9 astuces pour aménager sa chambre à coucher

Votre chambre à coucher est une des pièces les plus importantes de votre maison. Après tout, vous allez passer 25 ans de votre vie à y dormir. Comment l’aménager pour minimiser les problèmes de sommeil ? Sans devenir maître de feng shui, il y a quelques dispositions que vous pouvez prendre pour donner à votre chambre des qualités carrément soporifiques.

Couleur de chambre

Si votre moitié ou vous-même adorez le rouge Saint-Valentin nous vous encourageons, pour votre sommeil (et le bon goût), à y réfléchir à deux fois avant de peindre tous les murs de votre chambre. En effet, les couleurs froides comme le bleu ou le vert ont une qualité apaisante, alors que les couleurs chaudes comme le rouge, le jaune ou l’orange augmentent le rythme cardiaque.

Privilégiez toujours les couleurs pastel plutôt que vives, qui sont plus douces, avec une finition mat plutôt que brillante - mais gardez quelques couleurs complémentaires pour les coussins ou autres objets décoratifs. Il ne faut pas que votre chambre soit excessivement morne, ce qui pourrait à la longue vous déprimer (c’est aussi pourquoi les couleurs telles que le gris et le noir sont à bannir). Essayez les crèmes et blancs cassés, les taupes, les verts d’eau ou les pervenches.

Epuré, rangé, et propre

L’ordre et la sobriété sont la clef pour une chambre reposante. Une décoration épurée vous empêchera de vous sentir étouffé, et des affaires bien rangées éviterons de vous faire penser aux soucis de votre vie quotidienne. Bannissez les écrans en tout genre, ce sont des détracteurs du sommeil.

Gardez le strict minimum, mais ne vivez pas non plus comme un bachelier qui vient de quitter la maison familiale: votre chambre doit rester accueillante. Les rideaux ou les stores vous permettront de conserver une obscurité favorable à l’endormissement en vous protégeant de la pollution lumineuse de la rue.

N’oubliez pas de nettoyer régulièrement sous votre lit pour évacuer la poussière qui peut vous causer des allergies et encombrer légèrement vos voies respiratoires pendant la nuit.


Température & aération

Pour s’endormir, votre corps baisse sa température : il est donc utile de lui donner un coup de pouce en s’assurant que votre chambre n'est ni trop chaude ni trop froide. 18 degrés est la température parfaite pour s’endormir, mais vous pouvez aller jusqu’à 20 degrés.

Si vous êtes fumeur, ne fumez surtout pas dans votre chambre (ni nulle part ailleurs, ce serait bien). Profitez-en pour aérer régulièrement histoire de bien oxygéner et de contrôler la température.

L’aromathérapie

Les huiles essentielles peuvent vous aider à bien dormir : dans votre bain, appliquées sur la peau en pommade, en brumes d’oreiller ou en brumisateur d’intérieur, certaines plantes peuvent avoir des propriétés sédatives. Déjà utilisées en tisanes pour certaines (la camomille), d’autres comme le basilic, la lavande, la marjolaine ou l’essence de néroli ont des effets variés. Pour en savoir plus sur ce que vous pouvez ingérer pour dormir, jetez un œil aux aliments à consommer avant d'aller vous coucher.


Bien choisir sa literie

Texture et fermeté de l’oreiller, matelas à ressorts biconiques, ensachés, ou en fil continu, garnissage, longueur et largeur, duvet de canard, d’oie ou synthétique… tous des critères au premier abord assez mystiques, qui doivent de surcroît réussir à se caser dans votre budget. Une quête complexe, qui dépend de vos préférences et de votre morphologie, mais qui participera largement à l’amélioration de votre qualité de sommeil.

Retournez votre matelas régulièrement pour allonger sa durée de vie (un matelas vit normalement dix ans, mais sans le retourner il peut s'user au bout de 5).

Positions pour bien dormir

On ne pense pas souvent aux effets que les positions d’endormissement peuvent avoir sur nous, mais elles ont des conséquences. Chien de fusil, étoile de mer, sur le dos ou en fœtus, certaines sont moins propices que d’autres à une respiration sans encombre, tandis que certaines positions peuvent avoir tendance à écraser des organes vitaux.

Pour un minimum de problèmes, essayez de dormir sur le dos, la position qui comporte le moins de risque (en sachant que vous êtes déjà au lit, donc la notion de danger est très relative).


Si vous êtes en couple, vous savez peut-être déjà que le sexe favorise le sommeil. En revanche, certains spécialistes préconisent carrément d’avoir un lit dédié aux activités conjugales, et un lit pour dormir correctement, tout seul, avec un confort maximum. On voudra vous faire croire que votre couple bat de l’aile si vous n’êtes pas scotché l’un à l’autre en permanence, mais ça dépend vraiment de votre relation - il n’y a pas de raison de dormir entassés comme du bétail si ça vous fait du tort.

Il y a aussi la solution des lits jumeaux collés ensembles, que l’on peut séparer si on se sent un peu envahi. La solution la moins drastique reste de prendre un lit king size, un bon compromis. Toujours est-il que si vous dormez mal régulièrement, il y a des chances que ça se répercute également sur votre couple, mieux vaut donc prendre ses dispositions…

Pas de bruit, pas de lumière

L’environnement bruyant est un des plus gros facteurs d’insomnies, et celui qui gêne le plus les français. Il est donc capital de réussir à vous isoler dans votre chambre et d’éliminer les sources de bruits. Cependant, trop de silence peut aussi être angoissant… un générateur de bruit blanc peut éventuellement vous dépanner.

Si vous oubliez régulièrement d’éteindre votre veilleuse, sachez que c’est toujours mieux de dormir dans le noir complet : la lumière inhibe la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. Lorsque vous êtes exposés à la lumière pendant votre sommeil, votre taux de cortisol augmente ce qui influe sur votre qualité de sommeil. Selon une étude de l’école médicale de Harvard faite sur une période de 30 ans, des infirmières travaillant de nuit ont eu une incidence de cancer du sein de 36% supérieure à celles travaillant le jour.


Ne pas vivre dans son lit

Le lit, c’est pour dormir ou s’envoyer en l’air… et rien d’autre ! Si vous vous couchez à heures régulières et que vous ne travaillez pas au lit, cela conditionnera votre corps à s’endormir dès que vous serez entre vos draps. En revanche, si vous êtes du genre à regarder la télé depuis votre lit avec un plateau repas ou à travailler sur votre ordinateur portable jusqu’à l’épuisement, arrêtez tout ! Préférez un câlin avec votre conjoint pour décompresser, ou même un livre (à condition de le lâcher à la fin du chapitre et de ne pas continuer jusqu’à 3h du matin).

Le feng shui

Le feng shui, discipline chinoise de l’aménagement des espaces, est réputé réguler le va et vient du Qi (la force spirituelle innée à tout être vivant) pour l’équilibre et l’harmonie de la maison. Si toutes les autres astuces ont échoué (ou si vous aimez juste avoir une belle histoire à raconter quand vous invitez), vous pouvez toujours essayer. A cela près que le feng shui n’est pas scientifiquement vérifié…


Plateforme sommeil

Contenu exclusif pour accompagner les utilisateurs de Dodow

Se connecter
 Comment s'endormir: les secrets du sommeil

Comment s'endormir: les secrets du sommeil

Comprenez comment marche le sommeil pour vous servir de votre corps au maximum de ses capacités et passer des nuits bien reposés



Lire la suite
 Je trouve pas le sommeil

Je trouve pas le sommeil

Pensées plein la tête, Réveils nocturnes, Insomnies chroniques... Nous vous expliquons comment trouver le sommeil sans tourner 2 heures dans votre lit !

Lire la suite
 Pour bien dormir, éviter les écrans

Pour bien dormir, éviter les écrans

Vous avez au moins un écran par chambre - résultat, vous n'arrivez pas à dormir ! On vous explique les effets directs des écrans sur votre cerveau.

Lire la suite